• 945

    945

    Une nouvelle semaine se passe, où Teagan venait régulièrement pour donner des nouvelles sur l'état d'une certaine adolescente. Ces visites régulières rassurent les habitants de la maison en bois, puisque les nouvelles sont bonnes. Billie se réveillent souvent, au moins de deux fois par jour, et elle reste éveillée de plus en plus longtemps. Cependant, la guérison est encore loin, puisque la jeune fille semble avoir des soucis au niveau de sa mémoire, à court terme surtout, puisqu'elle ne se souvient jamais de ce qu'elle a fait lors de ces précédents réveils. Un problème qui devrait finir par partir tout seul, avec le temps selon Rebecca et Teagan, même si elles doutent que Billie se rappellent des souvenirs perdues un jour.

    Ce jour-là, les quatre adolescents de la maison ont décidé de se détendre, assis tranquillement dans l'herbe à discuter. Aujourd'hui, ils ont préféré faire une pause dans leur entrainement quotidien, ignorant l'avis désapprobateur de Troy. Enfin, pas tous, puisque Noah ne semble pas participer aux discussions. Ses camarades l'ont plutôt trainé dehors, pour le forcer à prendre l'air et à se joindre à eux... Bien qu'il reste totalement muet, se fichant bien de leur conversation.

      

     


    1 commentaire
  • 946

    946

    Ainsi, le jeune homme préfère rester en retrait, et les laisser discuter entre eux. Il se perd dans ses pensées, réfléchissant sur sa situation actuelle vis à vis d'une certaine jeune fille. Il faut dire que ses propres réactions ces derniers temps le perturbent pas mal, puisqu'il n'arrive à pas à en comprendre l'origine. Il ne cesse de se poser la même question : Mais qu'est-ce qui m'arrive ?

    Mais au bout d'un moment, quelque chose attire son attention, le sortant ainsi de ses pensées. Et pas de la manière la plus agréable qu'il soit, puisqu'aussitôt, Noah fronce les sourcils, et lance d'un air agacé :

    -C'est quoi ce bordel ?

      

     


    1 commentaire
  • 947

    947

    Noah venait d'apercevoir Mary-Jane entrain de se diriger vers la maison en bois. Mais ce qu'il voit surtout, c'est Stan, qui porte en ce moment même une certaine jeune fille sur son dos, certainement dans le but de la ramener à la maison. Le jeune homme serre les poings à sa vue, tout en se demandant pourquoi c'est lui qui aide Mary-Jane a raccompagné sa petite-fille.

    -Cool ! Billie rentre au bercail ! S'exclame brusquement Joan, joyeuse.

    -Elle ne m'a pas l'air bien réveillée non plus. Fait sagement remarquer Lisha, en fronçant les sourcils. Elle peine à s'accrocher à Stan.

    -Mais lui, il la tient bien... Un peu trop même. Bougonne Noah, appréciant très peu cette scène qui lui est imposé.

    -Tu voudrais quoi ? Qu'il la laisse tomber par terre ? Se moque alors Joan, en ricanant, tandis que son interlocuteur lui envoit un regard noir, avant de fusiller du regard une toute autre personne. 

      

     


    2 commentaires
  • 948

    948

    -Mary-Jane, vous ne voulez pas ralentir un peu ? Demande Stan, presque suppliant. Elle n'a pas l'air comme ça, mais votre petite-file pèse bien son poid ! Et cela devient difficile de suivre !

    -On est presque arrivé. Rétorque la femme d'âge mûre d'un ton cassant, montrant ainsi son antipathie envers le jeune homme. Et puis, c'est toi qui t'es proposé de la porter lorsque Koalia a du partir. Je ne t'ai absolument rien demander, et pour rien au monde j'aurais fait ça ! Et tiens la bien ! Si tu la fais tomber, tu auras affaire à moi !

    -Je sais bien, cela fait une bonne heure que vous me le répétez ! Rappelle-t-il, agacé, avant de sourire après avoir entendu un gémissement plaintif derrière lui. Ne t'inquiète pas Billie, tu es bientôt de retour chez toi. Murmure-t-il à l'adresse de la jeune fille qui n'est pas vaiment éveillée, mais pas vraiment endormie non plus.

      


    1 commentaire
  • 949

    949

    Les trois individus ne tardent pas à entrer à l'intérieur de la maison, où les attendait le propriétaire des lieux. En effet, tôt dans la matinée, juste avant de partir, Mary-Jane l'a contacté afin de le prévenir que deux bonnes heures plus tard, elle allait arriver avec sa petite fille. Troy s'est tout d'abord étonné d'une telle durée, mais la professeure s'est empressée de lui expliquer que Billie n'est pas en état de subir une téléportation. Il était donc nettement plus sûr de faire le trajet à pied.

    -Emmène la dans la chambre, elle est suffisament consciente pour qu'elle te dise lequel est son lit, si tu lui demandes. Ordonne alors Mary-Jane à Stan, une fois à l'intérieur de la maison. Tu la poses sur son lit et tu t'en vas.

    -Mais... Tente alors de répliquer le jeune homme, ne désirant pas repartir aussi tôt.

    -Ne discute pas ! Le coupe-t-elle sur un ton autoritaire. Pour ce qui concerne ma petite-fille, c'est moi qui décide étant donné que je suis son plus proche parent ici, sur Floreria ! Et toi, tu n'es strictement rien pour elle, alors tu n'as pas ton mot à dire ! Si j'ai accepté que tu la portes, c'est parce que je n'avais pas d'autre choix ! Alors, du vent ! Conclut-elle, alors que Stan se dépêche d'aller dans la chambre indiquée, non sans râler, se retenant d'insulter de tous les noms d'oiseaux cette femme qui l'horripile.

      


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique